L’équipe

Vincent Gelot, 24 ans, bourlingueur passionné de photographie

Né à Paris en 1988 mais résident à Nantes les rares moments ou il est en France, Vincent se découvre très tôt un goût pour l’aventure à travers le scoutisme d’Europe qu’il continuera de cultiver à travers ses voyages itinérants à pied et à vélo en Europe et aux Etats-Unis. Après trois années passées en prépa littéraire au lycée militaire d’Aix-en-Provence pour être officier, il suit un Master d’histoire à l’université de Nice puis un Master 2 en géopolitique à Science Po Aix. Les mémoires de recherche sur la guerre d’Algérie puis sur l’Afghanistan et l’apprentissage de la langue arabe témoignent d’un vif intérêt pour l’Orient. Vincent réalise dans le même temps un Master européen de Droit et Action humanitaire à l’université Paul Cézanne qui l’amène à étudier successivement à l’université de Deusto à Bilbao puis à Columbia University à New-York.

A côté des cahiers, il réalise plusieurs reportages photos qui font l’objet d’expositions : notamment au Viêtnam avec les St-Cyriens et les lycéens du Plan Egalite des Chances, à bord d’un cargo porte-conteneurs entre l’Europe et les Etats-Unis et dans les Balkans sur le thème de l’Orient-Express. Il vient de terminer son cursus universitaire au Liban, dans une ONG (UMAM D&R) qui travaille autour de la mémoire de la guerre civile libanaise tout en aidant bénévolement l’association Raoul Follereau.

Son désir d’approfondir sa foi, son parcours de bourlingueur, son expérience au Liban et de l’étranger, sa passion pour la photographie de reportage ainsi que son enthousiasme a toute épreuve seront utiles pour que l’aventure des Mille et une Foi remplisse ses objectifs.

 

Et le destrier du voyage : la Habibimobile

Habibimobile est un nom qui fait référence à un terme d’affection et d’amitié particulièrement utilisé dans le monde arabe (Habibi) et à la Papamobile. Mais la Habibimobile n’est pas une voiture comme les autres, c’est une 4L. A l’évocation de ce nom, c’est une histoire mythique  et un univers fait d’aventure et de voyage qui viennent à l’esprit. Une 4L, c’est un moyen pratique de voyager, de parcourir des longues distances sur tout type de route et de transporter un matériel encombrant. Mais une 4L, c’est surtout un art de voyager, un véhicule rustique qui déclenche le sourire de l’enfant, la curiosité du passant et qui accroche la sympathie de celui qui verra à son bord un jeune homme enthousiaste. Dans cet esprit, la 4L est décorée par un jeune artiste français, Augustin Frison-Roche (http://www.frison-roche.fr/).

 

Print Friendly